Le développement considérable qu’a connu en France la vie associative depuis une vingtaine d’années n’a pas été accompagné par les pouvoirs publics d’une réelle valorisation de l’activité bénévole.

 

Le bénévolat associatif est cependant un acte de citoyenneté essentiel.

 

Les volontaires bénévoles sont présents de plus en plus nombreux dans les domaines les plus variés tels que la défense des intérêts économiques, la culture, les sports, l’action sociale, la santé, l’éducation, la formation, l’insertion…

 

En  effet, selon un sondage du CSA, 50% des français sont ou ont été bénévoles.

 

Il serait donc tant de saluer le rôle des associations ainsi que des bénévoles dans la lutte contre la pauvreté.

Le Président de la République, a fait savoir, récemment, qu’il souhaitait « encourager davantage l’engagement civique et humanitaire » et notamment chez les jeunes. Dans cet objectif, il a préconisé la comptabilisation des heures de bénévolat dans le calcul des retraites.

Ce projet ne sera pas facile à traiter. Il faudra pouvoir traduire ce souhait en respectant la nature désintéressée et spontanée du bénévolat.

Retour à la page précédente


 
Mentions Légales - Maintenance - Conception NETexco